Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Attestations TEC Liège-Verviers
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 5 octobre 2006

Aménagement du quartier des Guillemins : la connexion train-bus oubliée

Aménagement du quartier des Guillemins : la connexion train-bus oubliée Les voyageurs qui gagnent ou quittent la gare de Liège-Guillemins par les transports publics sont déjà 10.000 par jour et ce nombre ne cesse de croître. Dans ces conditions, on pouvait espérer que la connexion train-bus allait figurer parmi les objectifs du Bourgmestre, Willy Demeyer et de l’Echevin de l’urbanisme, Michel Firket. Lors de la récente présentation du projet d’aménagement du quartier des Guillemins, on a pourtant constaté que ce point avait été « oublié ». Il est prévu que les quais des bus restent à l’endroit actuel pour certains ou soient transférés rue Paradis pour d’autres. Les uns et les autres seront trop éloignés (les parcours pédestres entre train et bus atteindront, dans certain cas, 300 mètres) et cette dispersion ne favorisera pas les correspondances entre les bus. Les autorités européennes ont pourtant édicté une norme (norme EN 13816 homologuée en Belgique) qui cite les points auxquels les liaisons intermodales doivent satisfaire (distance à parcourir, confort d’attente, signalétique, …). Depuis 2004, les usagers s’expriment sans relâche. En avril dernier, une enquête réalisée conjointement par GAMAH et l’ACTP révélait qu’ils étaient 84% à juger indispensable une connexion train-bus attractive. La cellule mobilité de la SNCB leur donne raison puisqu’elle estime que « le projet de la Ville de Liège est un exemple de non réponse aux besoins réels de la mobilité future ». Quant à la SRWT, elle souhaite que « l’intermodalité entre train et bus soit garantie moyennant une marche de moins de 100 mètres ». A l’heure où la mobilité et la promotion des transports publics sont sur toutes les lèvres, on comprend mal pourquoi les clients du bus n’ont pas droit au confort et à la sécurité qui est pourtant garantie aux automobilistes (la gare dispose en effet d’un accès à l’autoroute et d’un vaste parking attenant). En privilégiant les habitants du quartier à quelques jours des élections, le Bourgmestre et l’Echevin de l’Urbanisme oublient qu’une gare et ses abords sont avant tout dévolus aux voyageurs.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature