+
Avec le soutien de la Rgion Wallonne
ACTP - Association des Clients des Transports Publics
Rseaux sociaux
Suivez Clients Tec et SNCB Abonnez vous  la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Newsletter

Inscription la newsletter

Inscription
dsinscription
Plus d'informations
Nouveau sur le site
Tlchargement

Les documents prsents sur ce site ncessitent Adobe Acrobat Reader. Tlchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqus de presse

Retour vers les titres des communiqus de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 16 juin 2003

La SNCB doit investir dans la ligne Bruxelles-Luxembourg-Strasbourg !

Les lignes 161 (Bruxelles-Namur) et 162 (Namur-Luxembourg) n'ont fait l'objet d'aucun investissement depuis 1956, date de leur lectrification. Faute d'entretien de l'infrastructure, le parcours Bruxelles-Luxembourg n'est aujourd'hui qu'une succession de ralentissements. Depuis vingt ans, les temps de parcours ont t allongs systmatiquement : ainsi, l'IC Vauban met actuellement 2h43 pour le trajet Bruxelles-Nord Luxembourg, soit 25 minutes de plus qu'en 1970! ( noter qu'en traction vapeur, en 1939, ce mme trajet durait 2h48 !). L'objectif de la SNCB est d'enlever la ligne son rle international, ds la mise en service du TGV-Est (en 2007). La liaison Bruxelles-Strasbourg sera alors assure par Thalys via Lille et Paris en un peu plus de trois heures ( comparer 4h45 par Luxembourg). Namur perdrait ainsi pratiquement tout trafic international. L'ACTP demande la mise en uvre urgente des travaux suivants : - mise quatre voies du tronon Bruxelles-Ottignies, avec ralisation en priorit du tronon Groenendael-Genval pour 2007 permettant de fluidifier le trafic et de mettre en service le RER ; - augmentation de la vitesse 160km/h sur les tronons Bruxelles-Ciney et Libramont-Arlon ; - construction d'une ligne nouvelle entre Ciney et Libramont permettant une vitesse de 300km/h. Bruxelles serait relie Luxembourg en 1h30, Strasbourg en 3h00 et Ble en 4h00. Ce projet permettrait par ailleurs de : - garder le caractre international de l'axe Bruxelles-Luxembourg ; - crer un corridor rapide Bruxelles-Ble ; - viter l'isolement de la Rgion wallonne au point de vue ferroviaire international ; - dsenclaver la province de Luxembourg. L'intrt de la liaison Bruxelles-Luxembourg a d'ailleurs t reconnu par la Commission Europenne qui en a fait un axe prioritaire. Les Luxembourgeois sont prts intervenir financirement dans le cot de l'amlioration du parcours belge. Une intervention europenne pourrait aussi tre obtenue. Il ne peut donc tre question que les amliorations voques ci-dessus n'obtiennent pas l'appui du gouvernement belge et de ses reprsentants au niveau europen.

Facebook
Contact
La photo de la semaine

ACTP : photo de la semaine
La vido du mois


Validation TEC : Problme des heures de pointe
Enqutes en cours

Rsultats des enqutes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature