Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Attestations TEC Liège-Verviers
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 27 avril 2007

La SNCB donne des leçons de ponctualité à ses clients !

Ce lundi 23 avril, bon nombre de navetteurs et de clients de la SNCB ont été choqués par un article sur la ponctualité des trains publié dans le journal Metro. La SNCB y met en cause le comportement de sa clientèle par rapport aux retards des trains :

« Certains voyageurs se promènent sans se presser pour rejoindre la tête ou la queue du train … Résultat, le train part avec 1 ou 2 minutes de retard. Vous pensez que c’est peu de chose. Pourtant, lorsque ce train doit franchir un embranchement ou s’il est suivi par un autre train, le conducteur devra attendre afin de respecter une distance de sécurité entre trains. Il ne pourra dès lors plus circuler sous son horaire normal ».

500.000 voyageurs embarquent chaque jour à bord des trains de la SNCB. Il s’en trouvera toujours l’un ou l’autre à mobilité réduite, en retard ou encombré de valises dont l’embarquement sera plus lent. Mais c’est surtout le matériel de la SNCB qui doit être mis en cause. En effet, contrairement à ce que l’on trouve sur les réseaux étrangers, pas un seul matériel de la SNCB ne permet l’accès de plain-pied. Par ailleurs, l’accès se fait souvent par des portes étroites, situées aux extrémités des voitures, ce qui ralentit considérablement le flux des voyageurs. La SNCB préfère rénover à grands frais ses automotrices vieilles de 40 ans qui n’offrent ni la commodité d’accès des matériels modernes, ni un confort digne du 21ème siècle (air conditionné, suspension, …). Par ailleurs, si certains voyageurs semblent « lambiner », certains accompagnateurs, conducteurs et signaleurs ne s’efforcent guère de rattraper un retard. La SNCB semble décidemment à court d’arguments pour justifier ses mauvais résultats en matière de ponctualité.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature