Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Travaux sur la ligne 161 Namur – Ottignies
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 10 juillet 2008

Printemps de l'environnement et transports publics

Les transports publics connaissent une expansion spectaculaire. Depuis 2000, la fréquentation des trains est en progression constante avec un progrès annuel de l’ordre de 4,5%. Les TEC annoncent, pour leur part un accroissement de 5,91% en 2007.

Ces évolutions étaient prévisibles : le renchérissement du coût du pétrole en est une des raisons. De 2002 à 2006, le prix du baril est passé de 20 à 140 dollars, soit une augmentation de 700%. Et le mouvement n’est pas prêt de s’arrêter.

Le recours aux transports publics doit donc encore s’amplifier. Les responsables promettent de s’adapter. On regrettera que, une fois de plus, il n’y ait pas eu anticipation.

Pour capter cette clientèle supplémentaire et la fidéliser, les transports publics doivent faire rapidement des progrès en termes de confort, de sécurité, de ponctualité, de fréquence, d’étendue des dessertes, …. Cela nécessitera des investissements importants : formation de personnel, achat de matériel, créations de sites propres, de parcs-relais, de nœuds multimodaux, et beaucoup de perspicacité pour débusque les possibilité non exploitées (stationnement de longue durée, doublons, …)

On ne peut plus se contenter de solutionner les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent. Il est temps de mettre en oeuvre une politique prospective de mobilité qui tienne compte des besoins des prochaines décennies.

On regrettera que la synthèse des engagements politiques résultant du Printemps de l’environnement ne fasse état que d’intentions, sans formuler des propositions concrètes. Il faut éviter que ne se reproduisent des situations aberrantes tel le retard du RER, ou l’absence de transport de masse à Liège. Et réfléchir à la réorganisation des réseaux de TP, à la réouverture de certaines lignes ferroviaires, à la promotion des modes doux, …, stopper l’aliénation des anciennes lignes ferrées (le récent démantèlement de la ligne 141 Ottignies – Manage est une aberration : cette ligne pourrait être l’artère vitale du Brabant wallon), le roulement sur rail étant le mode le plus écologique, le plus confortable et le plus performant.

Nos gouvernants et les responsables des TP ont du pain sur la planche !

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature