+
Avec le soutien de la Rgion Wallonne
ACTP - Association des Clients des Transports Publics
Rseaux sociaux
Suivez Clients Tec et SNCB Abonnez vous  la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Newsletter

Inscription la newsletter

Inscription
dsinscription
Plus d'informations
Nouveau sur le site
Tlchargement

Les documents prsents sur ce site ncessitent Adobe Acrobat Reader. Tlchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqus de presse

Retour vers les titres des communiqus de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 25 octobre 2006

La voiture nest pas une vache lait des caisses publiques

Ce jeudi 19 octobre, la FEBIAC et Touring ont diffus un communiqu de presse intitul Flux montaires et flux de trafic dans le transport priv et le transport public . La voiture y est prsente comme une vache lait des caisses publiques constituant, selon ces deux associations, la seule alternative valable aux besoins rels de mobilit du citoyen. LACTP se doit de ragir ce communiqu : son relent de tout la bagnole va lencontre des conceptions dune mobilit durable. Certes, la voiture rapporte 12 milliards deuros par an via diverses taxes sur lachat et lutilisation des vhicules. Mais noublions pas que les cots engendrs par le transport routier priv sont largement suprieurs si lon tient compte : - des dgts en termes de pollution atmosphrique et sonore, deffet de serre et datteinte la couche dozone ; - des dgts sur le plan de la sant publique (accidents principalement) ; - de limpact conomique ngatif d la congestion et la consommation dnergie ; - des cots damnagement du territoire. Il est donc faux de croire que la voiture est une vache lait : elle cote bien plus la collectivit quelle ne lui rapporte. Il est vrai que les transports publics ne constitueront jamais une rponse efficace tous les besoins de mobilit. Ils pourraient cependant tre plus attractifs si la voiture, particulirement consommatrice despace, tait cantonne un rle de desserte fine o la flexibilit est requise. Toutes les villes et communes qui ont uvr en ce sens sont des modles en terme damlioration de la circulation ( ce titre, lexemple de Strasbourg est particulirement significatif). Si on veut mener une politique qui rponde aux besoins dune mobilit moderne et qui contribue rendre les transports en commun plus attractifs (confort, ponctualit, meilleure desserte temporelle et spatiale, ), les flux de capitaux destination de ce secteur ne sont pas trop levs, contrairement ce quaffirment la FEBIAC et Touring. Paralllement aux transports publics, dautres outils doivent tre dvelopps. Pensons au co-voiturage ou au systme de voitures partages (initiatives intressantes quand on sait que le taux moyen doccupation dune voiture est de 1,4 personne en Wallonie) mais aussi, pour le transport de marchandises, la promotion du rail et des voies navigables.

Facebook
Contact
La photo de la semaine

ACTP : photo de la semaine
La vido du mois


Validation TEC : Problme des heures de pointe
Enqutes en cours

Rsultats des enqutes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature