+
Avec le soutien de la Rgion Wallonne
ACTP - Association des Clients des Transports Publics
Rseaux sociaux
Suivez Clients Tec et SNCB Abonnez vous  la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Newsletter

Inscription la newsletter

Inscription
dsinscription
Plus d'informations
Nouveau sur le site
Tlchargement

Les documents prsents sur ce site ncessitent Adobe Acrobat Reader. Tlchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqus de presse

Retour vers les titres des communiqus de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 30 septembre 2005

Les utilisateurs europens du rail rclament une meilleure dfense de leurs droits.

Ce 28 septembre, le Parlement a adopt en premire lecture, la proposition de rglement sur les droits et obligations des voyageurs. Cette proposition a t dveloppe par la Commission europenne aprs consultation des voyageurs. Elle fait partie du processus de libralisation destin revitaliser le march europen du rail. La Fdration Europenne des Voyageurs (EPF) - une fdration indpendante regroupant 18 organisations de voyageurs dont lAssociaton des Clients des Transports Publics - soutient vivement linitiative de la Commission. Nanmoins, lEPF souligne que la proposition de directive nest pas suffisante pour garantir les droits des voyageurs si elle est combine la directive sur la libralisation adopte galement par le Parlement. La rglementation sur les compensations en cas de retard est certes maintenue et tendue au trafics nationaux mais lEPF est trs due que le Parlement ait supprim deux parties importantes de la directive : lobligation de vendre des billets de la gare dorigine la gare de destination et lobligation de fournir des informations sur les services des autres chemins de fer. Ces points sont pourtant trs importants pour les voyageurs. La proposition de directive adopte au sujet des droits des voyageurs constitue un petit pas en avant. Si on veut poursuivre sur cette voie, une plus grande libralisation doit cependant saccompagner dune meilleure reconnaissance des droits des voyageurs. Sans une dfinition prcise de leurs obligations, les compagnies de chemins de fer concurrentes risquent dtre peu disposes donner des informations sur les autres services ou vendre des billets dautres socits. Un usager qui, au cours dun mme trajet, voyage avec plusieurs socits, devra sinformer et acheter ses billets diffrents endroits, ce qui complique la chose. Les frontires entre pays seraient remplaces par les frontires entre oprateurs. Au final, cela reprsenterait une nette dtrioration de la situation actuelle qui est dj loin dtre parfaite. LEPF rclame galement la suppression des droits de passage aux frontires qui sont perus par les rseaux, et accrot considrablement le prix des parcours transfrontaliers de courte distance. Dans ces conditions, on ne peut malheureusement pas esprer une relle revitalisation des relations ferroviaires internationales.

Facebook
Contact
La photo de la semaine

ACTP : photo de la semaine
La vido du mois


Validation TEC : Problme des heures de pointe
Enqutes en cours

Rsultats des enqutes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature