Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Travaux sur la ligne 161 Namur – Ottignies
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

Plan d'investissement 2013-2025 du groupe SNCB

Plan d'investissement 2013-2025 du groupe SNCB

L' ACTP ( Association des Clients des Transports Publics ) a remis aux Autorités Wallonnes son avis sur le plan pluriannuel d'investissement 2013-2025 du Groupe SNCB. Le détail se trouve en annexe. L'ACTP demande : - d'assurer la pérennité du service public y compris dans les régions moins densément peuplées - de garantir les objectifs de sécurité, de disponibilité, de ponctualité et de confort (places assises, information) - de revoir la clef 60/40 pour l'entretien de l'infrastructure. La longueur du réseau wallon représente 45% du réseau belge, mais le coût d'entretien au km est beaucoup plus élevé en Wallonie qu'en Région flamande : le relief y impose souvent des lignes sinueuses avec de nombreux ouvrages d'art. Le maintien de la clef actuelle condamne à terme le réseau wallon - de pallier le manque de places assises en prolongeant de dix ans la vie de matériel plus ancien après mise à niveau du confort offert - de garantir le maintien en service et l'entretien de toutes les lignes existantes - de retenir un plus grand nombre de projets présentés dans le rapport Tritel. Quatre projets Tritel seulement ont été retenus dans le PPI de la SNCB, alors que l’étude Tritel en comporte une grosse trentaine, ce qui est inacceptable. L’ACTP propose de réaliser au minimum les projets suivants : - le raccordement de Tournai à la ligne à Grande Vitesse - sur la ligne Bruxelles - Luxembourg , la rectification du tracé entre Poix-Saint - Hubert et Grupont permettant de relier Bruxelles à Luxembourg en 1h50 par trains classiques - mise à 160 km/ h des lignes Bruxelles - Mons ,Bruxelles-Charleroi et Charleroi- Mons - modernisation des lignes Charleroi- Couvin et Liège -Marloie - réouverture des lignes 141 Court-Saint-Etienne -Nivelles - Manage 163 et 164 Libramont- Bastogne -Frontière luxembourgeoise 97 Quiévrain - frontière française vers Valenciennes - d' accélérer les grands travaux en cours sur le RER et l'axe 3 Ottignies - Luxembourg avec pour objectif de mettre en service les 4 voies sur Bruxelles -Ottignies (à l'exception des travaux en gare d' Ottignies) en fin 2016 et l'axe Bruxelles-Luxembourg en 2018. La mise en service partielle des tronçons terminés doit se faire au fur et à mesure dès leur achèvement. - de réaliser le raccordement de l'aéroport de Gosselies sous la forme d'un PPP comme ce fut le cas pour le Diabolo. Il ne serait pas admissible de consacrer la plus grande partie du budget disponible à ce seul projet. Pour voir le détail de cet avis, cliquez ici.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature