Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Travaux sur la ligne 161 Namur – Ottignies
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

Communiqué de presse du 29 novembre 2013

La grève des TEC LV se poursuit jusque lundi

Les chauffeurs du TEC Liège-Verviers des principaux dépôts liégeois en grève jusqu’à lundi. Les chauffeurs du TEC Liège-Verviers ont déclenché ce jeudi une grève sauvage, pour un motif futile, au déni de la réglementation, prenant une fois de plus les clients, en otages et par surprise. Ce mouvement se poursuivra au moins jusqu’à une prochaine assemblée, fixée à… lundi matin. Les collègues de Charleroi ont partiellement appuyé les chauffeurs liégeois en déclenchant à leur tour une grève de 24 heures, au grand dam des usagers. Ces faits récurrents et ces comportements sauvages exaspèrent de plus en plus les usagers. La notion de service public est mise à mal au point que certains réclament la privatisation. Pour notre part, nous appelons une fois de plus les parties à la raison. Nous estimons que les autorités politiques devraient veiller au respect de l’obligation du préavis. Nous estimons également que toute grève, même préavisée ou « émotionnelle » devrait être interdite pendant les heures de pointes matinale et vespérale, de façon à ne pas trop entraver la liberté des autres travailleurs, des étudiants, et l’économie en général.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature