Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Travaux sur la ligne 161 Namur – Ottignies
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 20 juin 2003

Ligne 132 : une enquête de satisfaction démontre la nécessite d'un changement d'horaire

En début d'année 2003, en collaboration avec l'ACTP, les communes de Walcourt et de Ham-sur-Heure-Nalinne ont publié dans leur bulletin d'information communal une enquête de mobilité relative à la ligne 132 (Charleroi-Couvin). Plus de 230 formulaires ont été retournés, ce qui prouve le vif intérêt des usagers et des citoyens pour la problématique relative à cette ligne. Ce jeudi 19 juin, les résultats de cette enquête ont été rendus publics lors d'une réunion du Comité de Défense de la Ligne 132. Voici les résultats de deux des principales questions de l'étude : Question 12C : Comment jugez-vous les horaires de la ligne 132? POURCENTAGE POUR/CONTRE/SANS AVIS Plus d'un usager sur deux estime que le nouvel horaire instauré par la SNCB ne correspond pas à ses besoins : 36,4 % le juge « très mauvais » et 18,6 % « mauvais » (pour un total de 55%). Force est de constater qu'il existe une inadéquation entre ce que propose la SNCB et ce que souhaitent ses clients. Question 11J : Pensez-vous qu'il faudrait sur la ligne 132 en semaine en heures creuses une desserte minimum d'un train (omnibus) par heure en continu? POURCENTAGE POUR/CONTRE/SANS AVIS L'avis des usagers est tout aussi clair que pour la question précédente : plus de 77% des personnes estiment qu'une desserte omnibus par heure minimum conviendrait davantage à leurs besoins que ce que propose actuellement la SNCB (c'est-à-dire des trains semi-directs entre Charleroi et Couvin). La totalité des autres questions de l'enquête de satisfaction confirment le contraste entre la demande de la clientèle et l'offre actuelle de la SNCB. Une très grande majorité des usagers de la Ligne 132 estime en effet que le système actuel doit être modifié afin de proposer un service radicalement opposé à ce qui est en place aujourd'hui, à savoir davantage de trains L et moins de trains IR. Dans les semaines qui viennent, l'ACTP et le Comité de défense de la ligne 132 vont poursuivre leur action : une invitation va être lancée auprès des mandataires politiques wallons et fédéraux des provinces de Namur et du Hainaut afin que ceux-ci participent à une table-ronde, organisée à la mi-juillet, afin que tous soient pleinement informés des doléances des usagers. L'intégralité des réponses de l'enquête de satisfaction de la ligne 132 peut être téléchargée sur le site internet www.actp.be.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature