+
Avec le soutien de la Rgion Wallonne
ACTP - Association des Clients des Transports Publics
Rseaux sociaux
Suivez Clients Tec et SNCB Abonnez vous  la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Newsletter

Inscription la newsletter

Inscription
dsinscription
Plus d'informations
Nouveau sur le site
Tlchargement

Les documents prsents sur ce site ncessitent Adobe Acrobat Reader. Tlchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqus de presse

Retour vers les titres des communiqus de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 27 janvier 2005

Raction aux propos de Madame Offergeld sur la suppression des trains Lige-Gouvy en heures creuses

Daprs la Meuse Luxembourg de ce 27 janvier 2005, Madame Offergeld, Prsidente du Conseil dAdministration du holding SNCB, a mis la suggestion de supprimer les trains Lige - Gouvy (Luxembourg) en heures creuses et de les remplacer par des bus. Si la ligne 42 souffre dune certaine dsaffection, la SNCB ferait mieux den rechercher les causes et dy apporter les remdes quil convient. Cest en premier lieu la vitesse commerciale insuffisante qui est en cause. Sur tout le tronon belge, cette ligne ne peut tre pratique qu 90km/h maximum. Cest anachronique lheure de la Grande Vitesse pour laquelle on nhsite pas investir des dizaines de milliards. La SNCB qui exploite des lignes sinueuses en Wallonie ne sest jamais intresse la solution que la technologie propose pour les lignes de ce type, savoir le train pendulaire, et qui est largement rpandue et applique en Suisse, en Italie ou encore en Norvge. Ensuite vient la cadence bi-horaire. Toutes les expriences prouvent quune augmentation de la frquence entrane une augmentation de la frquentation. Le matriel lourd dont fait usage la SNCB est nergivore et lent. Les matriels modernes peuvent sur un parcours de dix kilomtres desservir deux arrts intermdiaires et raliser le mme temps de parcours. Sur les lignes rgionales allemandes et suisses, les arrts sont la demande : procdure inconnue la SNCB (ou plutt tombe dans loubli, car elle a t pratique jadis). Le temps de parcours dun bus sera certainement suprieur dune heure celui du train. Veut on dissuader tous les touristes de visiter la rgion de lAmblve et de la Salm ? Last but not least : le confort du bus ngalera jamais celui du train. Et que faire des vlos pour lesquels un fourgon est spcialement attel aux trains et qui se prsentent gnralement en heures creuses ? Nous suggrons donc la SNCB, de faire lessai dun autorail TER, lou aux Chemins de Fer Luxembourgeois voisins ou dun Talent, lou lEuregiobahn dAachen, avant de prendre des dcisions que nous nous permettons de qualifier de tout fait inadaptes.

Facebook
Contact
La photo de la semaine

ACTP : photo de la semaine
La vido du mois


Validation TEC : Problme des heures de pointe
Enqutes en cours

Rsultats des enqutes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature