Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Un milliard d’euros investis pour la SNCB
Travaux sur la ligne 161 Namur – Ottignies
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 30 novembre 2007

Résultat de l'enquête de ponctualité menée par l'ACTP et le BTTB

Les résultats de l’enquête de ponctualité menée par L’Association des Clients des Transports Publics (ACTP) et son homologue flamand, le Bond van Trein-,Tram- en Busgebruikers (BTTB) auprès des clients de la SNCB du 1er au 31 octobre 2007 sont maintenant connus. Ils révèlent une ponctualité des voyageurs SNCB en net recul : 65% des 10.700 voyages enregistrés ont connu un retard.


Après l’action menée par le BTTB du 18 septembre au 31 octobre 2006, c’est la deuxième fois qu’une enquête de ponctualité était organisée pour et par les clients du rail.

Cette année, l’action a été un véritable succès avec 10.707 voyages enregistrés, soit 67% de plus qu’en 2006. La plupart des participants ont enregistré systématiquement l’ensemble de leurs déplacements et pas seulement les voyages pour lesquels ils ont subi un retard.

65% des répondants ont, à l’arrivée, un retard d’au moins 5 minutes. Ce pourcentage élevé par rapport aux résultats de 2006 (41%) s’explique, en partie seulement, par des actions de grève (notamment le 26 octobre) et des vols de caténaires.

Ce sont surtout les voyageurs effectuant une ou plusieurs correspondance(s) qui sont lesés puisqu’ils manquent celle-ci dans 20% des cas. Pour cette raison, l’ACTP et le BTTB demandent que, dans la mesure du possible, les correspondances soient assurées même pour un train en retard (en dehors des heures de pointe).

La ponctualité est particulièrement mauvaise sur les liaisons Turnhout-Bruxelles, Luxembourg-Bruxelles et Charleroi-Bruxelles. Sur les lignes Anvers-Bruxelles et Luxembourg-Bruxelles, des trains ont régulièrement été supprimés.

Les résultats de l’enquête diffèrent sensiblement des statistiques de ponctualité présentées par Infrabel qui enregistre la ponctualité des trains et non celle des voyageurs. Infrabel comptabilise de la même manière un train vide en heure creuse et un train bondé à l’heure de pointe : les retards ne sont donc pas pondérés en fonction du nombre de voyageurs ayant subis un préjudice. Cette situation est aggravée par le fait que les convois circulant en heures de pointe sont généralement moins ponctuels. Par ailleurs, les chiffres d’Infrabel ne tiennent pas compte des retards enregistrés dans les gares (ou points d’arrêt) intermédiaires, des correspondances ratées et des trains supprimés. L’ACTP et le BTTB tiennent toutefois à saluer les récents efforts d’Infrabel qui s’est engagé à communiquer chaque trimestre, dès janvier 2008, des résultats de ponctualité plus détaillés.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature