Avec le soutien de la Région Wallonne
Nouveau sur le site
News
SNCB : Fermeture de la jonction Nord-Midi du 29/4 au 1/5
Attestations TEC
Vers une possible fusion des TEC régionaux ?
TEC Brabant wallon
Newsletter

Inscription à la newsletter

Inscription
désinscription
Plus d'informations
Téléchargement

Les documents présents sur ce site nécessitent Adobe Acrobat Reader. Téléchargement :

Adobe Acrobat Reader

Communiqués de presse

Retour vers les titres des communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 23 novembre 2004

Les voyageurs européens demandent une meilleure protection de leurs droits pour les voyages internationaux

En tant qu’association membre de la Fédération Européenne des Voyageurs, nous (l’ACTP, Association des Clients des Transports Publics) vous transmettons le point de vue de cette dernière à propos de la proposition de règlement sur les droits et obligations des passagers ferroviaires européens débattue en Commission des Transports du Parlement Européen. Hier, la Commission du Transport du Parlement européen débattait d’une proposition de règlement sur les droits et obligations des passagers ferroviaires pour de longues distances. Cette proposition, déposée par la Commission européenne en consultation avec les usagers et les transporteurs est un nouveau pas important dans le processus de libéralisation dont le but est de revitaliser le marché ferroviaire européen. Cette proposition de règlement vise à promouvoir le voyage ferroviaire international en créant un cadre légal qui offre une protection des droits des passagers. La Fédération Européenne des Voyageurs (European Passengers’ Federation -EPF- fédération indépendante rassemblant 17 associations européennes d’usagers) a pris position et donné son appui à l’initiative de la Commission. La proposition qui a été soumise à la Commission des Transports propose une meilleure base légale pour traiter les conséquences des retards, des manques d’information, la perte de bagage ou d’autres problèmes que rencontrent les voyageurs des trains internationaux L’EPF est cependant déçue des amendements apportés par le parlementaire et rapporteur Monsieur Dirk Sterckx qui limiteraient les avantages accordés par le règlement aux usagers en cas de problèmes. En effet, Monsieur Sterckx semble vouloir imposer moins d’obligations aux transporteurs, leur permettant de donner une compensation minimale, voire rien du tout lorsqu’ils manquent à leurs obligations de qualité de service auxquels les usagers ont droit. L’EPF a demandé à tous les membres de la Commission des Transports de prendre en compte l’importance du règlement proposé pour ceux qu’ils représentent. En refusant un cadre légal aux voyageurs grâce auquel ils peuvent obtenir une compensation pour un service de faible qualité, de plus en plus de personnes vont choisir les compagnies low cost, les bus ou leur voiture pour leurs voyages. Cela va accroître les problèmes environnementaux auxquels doit faire face l’Europe ; congestion des voies aériennes et des routes, accidents de la route. Si la Commission des Transports veut réellement optimiser le transport européen par rail, l’EPF a demandé aux parlementaires de donner leur appui à des droits plus importants pour les usagers, comme cela était proposé par la Commission.

Chaîne Youtube de l'ACTP
Abonnez vous à la chaine Youtube de l'Association des Clients des Transports Publics
Contact
La photo de la semaine

La vidéo du mois


Les sièges des bus (et autres transports en commun) sont-ils propres ?
Enquêtes en cours

Résultats des enquêtes

© Maggic solutions - Graphisme ultrapetita signature